10 innovations pour une plus grande liberté de choix à la retraite

Avec l’émergence de l’«Internet des choses», notre vie quotidienne ne cesse de se transformer. Selon les experts, plus de 20 milliards d’appareils, capteurs et autres services connectés seront accessibles en ligne au cours des trois prochaines années. Dix innovations qui facilitent la liberté de choix à la retraite.

original

1 – Les robots livreurs

On peut déjà les rencontrer, roulant sur les trottoirs des villes qui testent le projet avec enthousiasme, et dans certains hôtels, sonnant à la porte des chambres: des robots compacts et maniables pour la «dernière étape». Grâce à ces compagnons autonomes conçus par des entreprises telles que Starship ou Marble, les supermarchés livrent leurs produits. Une solution pratique, en particulier pour les personnes âgées qui ont du mal à se déplacer. Certes, ces robots ne sont pas encore capables de monter vos courses à l’étage, mais les chercheurs y travaillent assidument, les premiers prototypes ont d’ailleurs déjà vu le jour. 

original

2 – Les robots partenaires

On ne saurait presque plus se passer des robots dans les ateliers de production, et ils peuvent déjà rouler sur les trottoirs. Mais pour effectuer des tâches ménagères, il faudra encore patienter: en effet, des tâches en apparence simples comme dresser la table, sécher la vaisselle ou plier le linge sont en réalité extrêmement complexes et différentes. Actuellement, Toyota ou encore Panasonic se penchent sur des «robots partenaires» qui assisteront des personnes vivant pour la plupart seules afin qu’elles aient l’impression d’avoir toujours une présence auprès d’elles, malgré leur environnement solitaire.

original

3 – Le déambulateur tout-terrain

Au iHomeLab de la Haute Ecole de Lucerne, les ingénieurs lancent des projets qui facilitent la vie des personnes âgées: parmi ces innovations très utiles, le déambulateur tout-terrain iWalkActive. Aussi à l’aise sur les chemins escarpés que dans les escaliers, les champs ou les sentiers de forêt, il peut également servir de caddy ou de poussette pour les petits-enfants. Une tablette numérique qui permet d’enregistrer la liste des courses est logée entre les poignées. Le iWalkActive a été élu en 2013 meilleur système d’assistance adapté aux personnes âgées parmi 130 projets européens.

original

4 – La canne intelligente

Imaginez-vous, une canne qui compense les déficits de mobilité mais qui peut également indiquer à son propriétaire où il se trouve et, si besoin, émettre une alarme. Avec elle, presque impossible de se perdre. De quoi rassurer même les plus inquiets, qui retrouveront alors le goût de se déplacer. A l’initiative de ce projet, la start-up française Dring, qui a développé cet appareil intelligent avec une carte GPS intégrée et une connexion au réseau mobile.

original

5 – L’appareil auditif intelligent

Il présente certes les dimensions d’un crayon, mais ce sont des histoires acoustiques que raconte le Roger Pen de Phonak. A l’intérieur du boîtier se trouve un micro qui permet aux personnes souffrant de déficience auditive de communiquer dans des endroits bruyants ainsi qu’à distance. Il offre des configurations entièrement automatisées et s’utilise comme micro individuel ou associé à d’autres micros portables. Grâce à sa connexion Bluetooth, les malentendants peuvent y connecter à distance leur téléphone portable, la télévision et les appareils multimédias.

original

6 – Les boîtes de médicaments intelligentes

Ai-je bien pris mes médicaments? Grâce aux boîtes de médicaments connectées comme celle de MedQ, cette question appartient au passé. Les boîtes intelligentes savent à quel moment a lieu la prochaine prise ou encore quand le paquet est vide et qu’une nouvelle ordonnance doit être délivrée. Le rappel peut être adressé à son propriétaire ou à d’autres personnes. Un bon moyen d’augmenter le succès de la thérapie et de réduire les dépenses de santé.

original

7 – Le bandeau de sommeil connecté

Un sommeil récupérateur et profond est essentiel, notamment lorsque l’on vieillit. L’optimisation et le suivi du sommeil représentent un segment de l’Internet des choses en plein essor, qui suscite l'engouement des investisseurs. Le bandeau de la start-up Rhythm dessiné par le designer suisse Yves Béhar mesure les ondes cérébrales, passe la musique adaptée et vise à améliorer le sommeil profond ainsi qu’à développer de meilleures habitudes de sommeil au moyen de l’analyse fournie par l’application. De quoi retomber sereinement dans les bras de Morphée.

original

8 – Véhicules autonomes

Les taxis robots représentent une solution idéale lorsque la conduite est impossible pour des raisons de santé, par exemple en cas d’acuité visuelle limitée, ou qu’elle devient dangereuse. Des entreprises telles que Waymo, spin-off de Google, développent des véhicules autonomes qui permettront très bientôt aux seniors de se déplacer librement à un prix intéressant, en taxi individuel ou en covoiturage. Le transport peut être commandé directement devant sa porte par simple clic ou par commande vocale.

original

9 – Assistants vocaux

Alexa, Siri... ces assistants virtuels aux noms sympathiques peuvent écouter, parler et sont en contact avec le reste du monde. Ils apportent une aide précieuse aux seniors, et peuvent notamment lire les nouvelles du journal, un livre entier, consulter l’itinéraire du tram ou encore appeler une personne de l’entourage. Les assistants vocaux omniprésents sont une source inépuisable d’informations. Ils sont actuellement testés dans des maisons de retraite où chaque chambre est équipée d’un appareil.

original

10 – Les cadres-photos connectés

Envolée, la nostalgie: grâce aux cadres-photos avec connexion WLAN de prestataires comme Ceiva. Au lieu d’envoyer les photos par la poste ou par e-mail, la famille alimente en continu une galerie de photos actualisée sur l’appareil que le proche aura placé dans son salon par exemple. Une solution pour rester toujours en contact, malgré les distances parfois très grandes entre les petits-enfants et leurs grands-parents qui ne sont peut-être plus capables de se déplacer si loin. Doté d’une caméra et d’un micro, le cadre-photo fait également office d’assistant numérique sophistiqué.

Like it? Share it!

×