Swiss Life tient à vous offrir le meilleur service possible en tout temps. Afin que vous puissiez faire un usage optimal de notre site Web et que nous puissions continuellement l’améliorer, nous utilisons des cookies. En continuant à utiliser le site Web, vous consentez à l’usage de cookies.

Plus d'informations
Zurück

Cynthia Mathez: en toute liberté de choix, malgré un fauteuil roulant

Une sclérose en plaques. Ce diagnostic a bouleversé la vie de Cynthia Mathez. Réduite à passer le restant de ses jours dans un fauteuil roulant, elle poursuit dès lors un seul but: ne pas laisser dicter sa vie par la maladie.

«Vivre en toute liberté de choix»: le portrait de Cynthia Mathez

Like it? Share it!

Cynthia Mathez a toujours été une femme active, une «rebelle», comme elle le dit elle-même. Elle a participé à des courses automobiles, pratiqué du judo, réussi sa vie professionnelle et caressé de grands projets. A l’avenir, elle voulait fonder sa propre famille. Puis, la douleur s’est installée.

Cynthia Mathez ne sentait plus ses jambes, une sensation de brûlure avait envahi tout son corps. Puis, le diagnostic tombe: Cynthia est atteinte d’une sclérose en plaques. A l’époque, elle avait 24 ans. Au début, elle n’avait aucune idée de ce que représentait cette maladie. «Les médecins m’ont remis quelques livres, et c’est tout», dit-elle. Aujourd’hui, elle décrit les symptômes ainsi: «Les nerfs du corps ressemblent à un câble électrique dans une gaine protectrice. Ma maladie ronge cette gaine protectrice et endommage le câble électrique de sorte que le courant ne passe plus.»

Para-badminton: un sport qui change sa vie

Cela fait maintenant huit ans que Cynthia Mathez est atteinte d’une sclérose en plaques et qu’elle se déplace en fauteuil roulant. Son corps lui paraît constamment fébrile et elle sent à peine ses mains. Pour Cynthia, la «rebelle», il est inconcevable qu’une maladie dicte sa vie. Elle prend donc son destin en main et se découvert une nouvelle passion: le para-badminton. Elle s’entraîne régulièrement, même si les médecins lui déconseillent ce sport cognitif dont la pratique mobilise l’utilisation de ses mains. Depuis, elle fait même partie du cadre de l’équipe nationale suisse.

Elle a aussi gagné en qualité de vie. Elle a de nouveaux objectifs dans la vie et établi des contacts sociaux. Et elle a aussi amélioré le contrôle de ses mains. Selon elle, le sport a changé toute sa vie. Elle participe à des tournois internationaux et s’est même rendu récemment en Corée du Sud. Elle assume entièrement les désagréments du voyage. En effet: «Le sport me demande beaucoup d’efforts, mais me donne beaucoup de force en retour.»

Série de portraits vidéo «Vivre en toute liberté de choix»


En 2018, Swiss Life présentera douze personnes dont la liberté de choix joue un rôle prépondérant dans la vie. Les personnes présentées ont été proposées par des collaborateurs du groupe Swiss Life. Car la liberté de choix est au centre des préoccupations de Swiss Life. La vie prend pour chacun des chemins différents et parfois sinueux. Mais lorsqu’il s’agit de protection financière et de couverture des risques, les besoins et les exigences sont très semblables. Avec nos offres et nos solutions, nous aidons les gens à façonner leur vie en toute liberté de choix. C’est ce qui a constitué la base de notre succès au cours des 160 dernières années, et ce qui sera le fondement de notre avenir entrepreneurial.


×