Un job de rêve: youtubeur

L’accès direct à un public de plusieurs de millions de spectateurs ouvre la voie à une toute nouvelle forme de carrière et de liberté de choix. Nous présentons six jeunes qui ont fait de leur présence en ligne leur profession.

original

Like it? Share it!

Joyce Ilg, 33 ans, était une actrice sans emploi à Cologne. En 2013, elle découvre YouTube et compte aujourd’hui parmi les plus célèbres stars allemandes de la plateforme vidéo (voir portrait). Cette humoriste publie une vidéo par semaine, visionnée à chaque fois par des centaines de milliers d’utilisateurs. Joyce Ilg touche un public bien plus important que la plupart des chaînes de télévision classiques. «C’est vraiment passionnant de tout maîtriser de A à Z soi-même. C’est comme si on était à la fois scénariste, producteur, réalisateur et acteur principal», raconte Joyce Ilg YouTube, mais aussi les autres plateformes de réseaux sociaux, comme Instagram ou Snapchat, permettent aux jeunes d’embrasser une nouvelle forme de carrière en toute liberté de choix.

«Un euro pour mille clics»
Les investissements initiaux sont minimes, la caméra d’un smartphone suffit pour faire ses premiers pas. La forte attractivité n’est donc pas étonnante; si on recherche «comment devenir youtubeur» sur Google, on obtient des dizaines de milliers de résultats. YouTube gère neuf studios dans le monde, où les jeunes créatifs peuvent produire leurs vidéos dans des conditions professionnelles. 

Mais être Youtubeur, ça rapporte vraiment? YouTube ne communique aucune information quant à la monétisation des vidéos. Philipp Steuer, expert allemand des réseaux sociaux, décrypte le modèle commercial «youtubeur» dans son article destiné aux jeunes entrepreneurs: «Mille clics rapportent environ un euro» et «la somme exacte varie fortement selon la saison. Peu avant Noël, la publicité constitue l’essentiel de la diffusion». Les clics ne sont pas la seule source de revenu des youtubeurs. Ils sont nombreux à être directement sponsorisés par des entreprises qui font du placement de produits ou de prestations dans les vidéos, de manière plus ou moins subtile.

Parmi les catégories les plus populaires sur YouTube figurent l’humour, les vidéos haul (une personne présente et décrit son shopping), les jeux vidéo, le déballage (les produits sont déballés «en direct»), les tutoriels et les vlogs (un type de journal vidéo).

Ces six jeunes venus d’Allemagne, d’Angleterre, de France, d’Autriche et de Suisse ont fait de YouTube leur modèle commercial personnel:

Joyce Ilg, 33 ans, Allemagne: Humour

Chaîne: Joyce
1,2 million d’abonnés | 167 millions de vues

En 2013, elle a été une des premières femmes en Allemagne à lancer une chaîne d’humour et compte aujourd’hui parmi les youtubeuses les plus populaires du pays. Sur sa chaîne, elle filme ce qu’elle appelle des «bêtises»: de petites vidéos humoristiques sur ce que serait la vie si les couples ne se mentaient pas, ou les 10 raisons qui font que les festivals sont aussi chouettes: «Je souhaite simplement dire aux jeunes filles qui regardent mes vidéos: vous n’êtes pas obligées d’être toujours pimpantes. Vous avez aussi le droit d’être ridicules.» L’actrice de 33 ans s’est au départ tournée vers YouTube comme solution d’urgence, car les rôles au cinéma comme à la télévision manquaient. Elle a rencontré un tel succès que les revenus de ses vidéos lui permettent aujourd’hui de gagner sa vie. Ou, comme elle dit: «Pouvoir vivre de YouTube, c’est vraiment cool.»

Exemple: Retour vers le futur

A propos de YouTube

La plateforme américaine de vidéo a été créée en 2005, puis, à peine deux ans plus tard, rachetée par Google pour 1,65 milliard de dollars. Aujourd’hui, youtube.com est le deuxième site le plus visité au monde (derrière Google). Il compte plus d’un milliard d’utilisateurs, dont la majorité provient des Etats-Unis (17%), devant l’Inde (8%), le Japon, la Chine et la Russie (4% chacun). Selon YouTube, la plateforme touche, dans les groupes d’âge déterminants en publicité (18-34 et 18-49 ans) plus de personnes «que n’importe quel autre réseau câblé aux Etats-Unis». Aucun chiffre financier n’est publié, mais la plateforme a certainement dû largement contribué au bénéfice net de 19,4 milliards de dollars réalisé par le groupe en 2016.

Gavin Free, 29 ans et Dan Gruchy, 29 ans, Royaume-Uni: Film

Chaîne: The Slow Mo Guys
9,5 millions d’abonnés | 1,2 milliard de vues

Les deux britanniques de 29 ans réalisent des vidéos d’une qualité rarement vue sur les chaînes de télévision classiques. A l’aide d’une caméra à 150 000 dollars, ils diffusent au ralenti des moments très rapides, comme l’explosion d’un airbag dans un micro-ondes ou un ballon de foot qui percute le visage d’une personne. Présents sur YouTube depuis sept ans, le spécialiste vidéo Gavin Free et l’expert en explosions Dan Gruchy ont remporté de nombreux prix. Près de 10 millions d’abonnés suivent leurs expériences. Ils ont percé sur la plateforme en filmant l’explosion d’un ballon de deux mètres de diamètre rempli d’eau (voir la vidéo). «Jusqu’alors, nous avions environ 20 000 vues par vidéo», raconte Dan Gruchy, «puis tout d’un coup, c’est passé à deux millions. C’est alors que nous avons réalisé notre potentiel». La vidéo a six ans et elle a depuis enregistré plus de 160 millions de vues. Le revenu annuel des «Slow Mo Guys» doit largement dépasser le million de dollars, rien qu’avec leurs vidéos.

Exemple: Giant 6ft Water Balloon - The Slow Mo Guys

 

Cyrus North, 27 ans, France: Philosophie

Chaîne «Le Coup de Phil’»
250 000 abonnés | 12 millions de vues  

L’impératif catégorique de Kant, le surhomme de Nietzsche, le déterminisme de Spinoza, la dialectique de Hegel: depuis 2013, Cyrus North, un Français de 27 ans, livre aux jeunes les secrets de la philosophie. Il décrypte les figures classiques de la discipline en faisant le lien, de manière astucieuse et amusante, entre leurs idées et des phénomènes actuels de la culture pop. Diplômé d’une école de commerce, il se définit comme un «créateur agitateur de neurones» et souhaite toucher toutes les personnes «qui ne s’intéressent pas à la philosophie». Il a si bien réussi que ses vidéos sont diffusées dans les écoles afin de susciter l’intérêt des enfants pour la philosophie. Toutefois, préparer des travaux philosophiques à la sauce Cyrus North nécessite beaucoup de temps et d’argent: «Pour Hegel et Nietzsche, il m’a fallu plus d’un mois», explique-t-il. Pour financer sa chaîne, Cyrus North a lancé une campagne de financement participatif.                             

Exemple: la dialectique de Hegel

Kim Lianne, 26 ans, Autriche: Mode, beauté, cuisine et voyages

Chaîne: itsKimLianne
710 000 abonnés | 89 millions de vues

La jeune Viennoise est en quelque sorte une doyenne des réseaux sociaux. Sa chaîne YouTube existe depuis 2010, elle avait alors 19 ans. Etudiante en journalisme et en communication, elle maîtrise également Instagram, Snapchat, Facebook et Twitter. En termes de monétisation, Kim Lianne ne se cantonne pas à YouTube: elle dirige une boutique de bijoux en ligne, elle collabore avec Amazon où les produits qu’elle présente et teste peuvent être commandés directement, et elle a réalisé un spot télévisé. Désignée youtubeuse autrichienne de l’année, elle aborde dans ses vidéos des thèmes comme la mode, la beauté, la cuisine et les voyages, le tout de manière amusante. Comment a débuté votre carrière? «J’ai subtilisé la caméra d’un ami, j’ai fait une vidéo et je l’ai mise en ligne. Je me suis dit que si elle obtenait un like, je continuerais. Le lendemain, j’avais une étoile et même un abonné sur YouTube.»

Example: NOUVEAUX PRODUITS COSMETIQUES IDIOTS CHEZ DM! 😵 PUBLICITE MENSONGERE CONTRE REALITE! Test en direct de NOUVEAUX ARTICLES DE DROGUERIE!

Julia Graf, âge tenu secret, Suisse: Tutoriels mode

Chaîne: MissChievous
800 000 abonnés | 180 millions de vues

Cette femme à la double nationalité suisse et canadienne est depuis 2008 à la tête d’une chaîne à succès dédiée à la beauté. Ses vidéos vont de tutoriels sur le maquillage aux conseils de fitness. Grâce à son anglais dénué de tout accent, cette Bernoise rencontre un succès international, la plupart de ses fans se trouvent en Allemagne, au Brésil et au Canada. Elle tourne une à deux vidéos par semaine. La production nécessite en moyenne deux jours, incluant les photos pour le blog, les retouches, le montage, la sonorisation, le téléchargement et la promotion sur les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter. Ses vidéos sont authentiques: «On voit tout de suite quand quelqu’un triche dans une vidéo, et cela discrédite la personne.» Diplômée en sciences politiques, elle a aujourd’hui pu quitter son travail de bureau et gagne sa vie grâce à la publicité et à sa collaboration avec des marques. «Je profite d’une vie confortable, mais je ne me définirais pas comme riche», indique-t-elle. «Je ne peux pas imaginer une minute revenir à un travail de bureau».

Exemple: INSTAGRAM vs REAL LIFE

Benoît Moreillon, 24 ans, Suisse: Jeux vidéo

Chaîne: Diablox9
1,7 million d’abonnés | 246 millions de vues

Benoît Moreillon fait partie des youtubeurs les plus populaires de Suisse: le Valaisan donne son avis sur des jeux vidéo, principalement du genre FPS (tir à la première personne). Pendant son test, il distribue les bons et les mauvais points, et il apporte des explications. De plus, il rencontre des stars comme les footballeurs Zlatan Ibrahimovic et Karim Benzema, pour discuter des jeux et disputer une partie avec eux. Benoît Moreillona quitté l’école en 2012 et peut désormais vivre de son activité, également grâce aux spots publicitaires. En France notamment, on l’aborde dans la rue et on lui demande des autographes. «Cela va même si loin que les gens me reconnaissent à ma voix».

Exemple: Zelda: Breath Of The Wild

×