Vivre pour sa famille

Année de production: 2018

La famille est tout pour Maria Clemente. Lorsque le sort frappe son mari, elle met ses propres besoins entre parenthèses. Pourtant, elle ne se plaint jamais. Elle est au contraire heureuse d’offrir ainsi une liberté de choix à son mari et à ses enfants.

L’année 2001 a entièrement bouleversé la vie de Maria Clemente et de sa famille. Son mari Vincenzo est en effet tombé gravement malade. Une vie à mi-chemin entre l’hôpital, les enfants et le travail a alors commencé pour la Suissesse. En tout altruisme, elle accepte son destin et fait passer ses désirs au second plan. «Lorsqu’un membre de la famille tombe malade, on ne fait pas ses valises pour vivre sa propre vie», déclare-t-elle. Pour elle, la famille est toujours prioritaire.

C’est aussi comme ça que sa fille Letizia voit les choses. Par son sacrifice, sa mère a tout mis en œuvre pour que ses enfants puissent vivre selon leurs propres choix. «Elle a tout fait pour pouvoir s’occuper de mon père et nous élever nous, ses enfants. Elle prend malheureusement trop peu soin d’elle-même.» Son plus grand souhait, affirme Maria Clemente, c’est que ses enfants aient un jour une meilleure vie qu’elle. «Ce que je fais, je le fais de bon cœur. Je n’attends aucun compliment en contrepartie.»