Dix histoires de personnes qui ont osé réaliser leurs rêves

Nous vivons toujours plus longtemps. Gagner des années de vie supplémentaires nous permet d’allonger la liste de toutes ces choses que nous voulons impérativement réaliser. Ces dernières années, jeunes comme moins jeunes sont toujours plus nombreux à s’atteler à dresser l’inventaire des «choses à faire avant de mourir». Les dix personnes que nous vous présentons ci-après ont réalisé leurs rêves. Mais qu’y a-t-il donc sur leur liste?

original

1 – L’homme dont la liste ne cesse de s’allonger

Sa liste des choses à faire ne cesse de grandir: le Français Thibaut Schweppes parcourt le monde depuis dix ans. Ce trentenaire originaire de Thonon-les-Bains immortalise ses aventures dans un blog, Le Tour du Monde de mes Pieds. C’est pour lui, «à la fois une façon de faire le bilan, d’apprécier les souvenirs et de continuer de rêver». Thibaut a déjà visité presque tous les endroits du globe, de l’Argentine au Viêt Nam et des Etats-Unis à la Nouvelle-Zélande. Ce qui manque encore à son palmarès, c’est un long voyage à travers l’Afrique. Sa spécialité: prendre des photos de ses pieds dans des sites mémorables. Il explique d’ailleurs: «Une de mes phrases préférées en voyage est devenue: il faut que j’aille y mettre les pieds.» 
(Image: Thibaut Schweppes / www.letourdumondedemespieds.fr)

original

2 – Le chien globe-trotter

Lorsqu’il a appris que son chien Poh, son fidèle compagnon, souffrait d’un cancer, le DJ new-yorkais Neil Rodriguez a établi une liste des choses à faire avant qu’il meure. Après avoir défini les endroits à voir impérativement une fois dans sa vie aux Etats-Unis, ils sont partis. Avec, dans leurs bagages, un chariot et une perfusion, à administrer à Poh tous les jours. Pendant près d’un an, ils ont sillonné les routes, parcouru plus de 64 000 kilomètres et visité 35 villes. Plus de 12 000 personnes ont suivi leur périple sur Instagram. Et puis, en février 2016, Poh s’est éteint paisiblement. «J’avais l’impression que ce voyage était le moins que je puisse faire pour mon chien», dit-il. (Image: Neil Rodriguez)
Hashtag #pohthedogsbigadventure

original

3 – Dans un grand huit pour ses 105 ans

Il n’y a pas de limite d’âge pour une liste de souhaits: c’est ce que démontre le Britannique Jack Reynolds. Après s’être fait tatouer à 104 ans, il a volé dans un biplan et s’est payé, pour son 105e anniversaire, un tour dans un grand huit, décrochant ainsi le record du monde Guinness du passager le plus âgé. «Ça a été formidable du début à la fin», affirme-t-il avec enthousiasme. Il a dévoilé immédiatement le prochain souhait sur sa liste: pour son 106e anniversaire, il voudrait conduire une Formule 1. (Image: Dukas)

original

4 – Les rêves modestes des célébrités

Cameron Diaz, Jane Fonda ou Bill Clinton: les célébrités elles-mêmes sont mordues par le virus. Mais que faire quand on est connu, riche et que l’on peut satisfaire tous ses désirs? Interrogé dans une interview sur sa liste de souhaits, l’ex-président en a cité trois: «Chevaucher à travers le désert de Gobi jusqu’à cet endroit de la Mongolie où l’on présume qu’est enterré Gengis Khan». «Monter au sommet au Kilimandjaro, avant que la neige en ait disparu à cause du réchauffement climatique.» «Aller en Namibie pour voir le plus ancien désert du monde.» Mais, ajoute Bill Clinton, il ne s’agit que de sa liste B. Car sur sa liste A, il n’aurait indiqué qu’un seul souhait: «voir grandir mes petits-enfants». Un vœu exaucé, puisqu’il est devenu grand-père en 2015. (Image: Dukas)

original

5 – L’homme qui sait voler

Les images font penser au film Iron Man, et pourtant, il n’y a pas de trucage: Richard Browning, 38 ans, vole bel et bien grâce à un costume qu’il a conçu lui-même. Sa combinaison est un exosquelette équipé de six turboréacteurs. Fasciné depuis longtemps par l’idée de concevoir une armure de ce type, l’inventeur anglais l’a finalement mise en pratique l’année dernière. «Je l’ai fait exactement pour la même raison qui pousse à gravir une montagne après l’avoir vue. Pour le chemin que l’on emprunte pour y parvenir et le défi que l’on se lance». (Image: Richard Browning)

original

6 – The woman who fulfilled the final wish of her organ donor

Avant de décéder d’une maladie auto-immune, Mason Mudlin, un jeune Américain de 27 ans du Dakota du Sud, avait une dernière volonté: donner ses organes. Justine Komin, une jeune femme de Wichita, dans le Kansas, a profité de ce don. Elle a bénéficié d’une greffe de ses deux poumons. Sans cette transplantation, elle ne serait plus de ce monde. La jeune femme maintenant âgée de 30 ans a trouvé un moyen particulier pour remercier, après sa mort, celui qui lui avait sauvé la vie. Elle a réalisé un souhait qui figurait sur la liste de choses à faire de son donneur: «conduire, un jour, une voiture de course». C’est ce que Justine Komin a fait, sur le circuit bien connu 81 Speedway de Wichita, au Kansas.
(Image: Justine Komin)

original

7 – Le saut à l’élastique, source d’inspiration

Pour son tout premier saut à l’élastique, le Thaïlandais Peachanan Rojwongsuriya (Pete), 28 ans, a choisi un site emblématique: le pont des chutes Victoria, qui relie la Zambie au Zimbabwe. 128 mètres de haut. Directement en dessous des chutes Victoria, mondialement connues. Sa dernière pensée avant de se lancer: «Je ne devrais pas le faire». Le saut était terrifiant, explique ce designer graphique et entrepreneur sur BucketListly, l’un des réseaux sociaux les plus prospères, dont il est le fondateur. Mais, selon lui, ce que l’on ressent après est fantastique, comme si tous ses soucis s’étaient évaporés. «C’est exactement pour cette sensation-là que je fais des choses comme ça, parce que j’aime la vie», affirme Pete, «et je voudrais encourager les gens à profiter pleinement et consciemment de leur existence.»
(Image: Pete Rojwongsuriya / www.bucktelistly.com)

original

8 – La femme qui a rencontré son idole

Faire un road trip à travers les Etats-Unis, pendant deux mois au moins. Voir une aurore boréale. Croiser un ours au Canada. Manger un repas traditionnel de Thanksgiving: à Winterthour, Nicole Nobs a élaboré une liste de choses à faire qui ne surprendra guère ceux qui connaissent sa passion. Elle est la fondatrice et rédactrice en chef du blog lifestyle princess.ch, axé principalement sur les voyages et la gastronomie. Son blog est en ligne depuis 2009 – une éternité à l’ère d’Internet. Nicole a déjà réalisé l’un de ses rêves les plus fous: rencontrer le chanteur Robbie Williams, «et me faire photographier avec lui sans hurler de joie.» 
(Image: Nicole Nobs / www.princess.ch)

original

9 – La famille qui a érigé la liste de souhaits en art de vivre

Que faire quand on a 25 ans et que l’on vient de céder son appli à Snapchat pour 54 millions? Tout vendre – sauf deux cartons – et partir, comme «Bucket List Family», faire un tour du monde et réaliser ses souhaits en famille. Garrett Gee a quitté les Etats-Unis depuis près de deux ans avec sa femme et leurs deux jeunes enfants. Il partage presque chacune de leurs étapes et plus de 600 000 personnes suivent leur périple sur Instagram. On peut découvrir sur son blog des photos et vidéos de baignades avec des cochons nageurs dans les Caraïbes, de randonnées en Suisse et d’une rencontre avec des tortues géantes aux îles Galápagos. La famille Gee gagne même de l’argent, puisqu’elle fait la promotion de voyages sur ses posts Instagram et que chacun de ses clips sur YouTube génère des recettes publicitaires. Ce qui, selon les Gee, leur a permis de ne pas entamer à ce jour le capital perçu suite à la vente de l’appli. Mais, bien plus important encore: «Nous adorons apprendre à vivre avec peu. Et à accumuler les souvenirs – et non pas les objets», déclare la femme de Garrett, Jessica. (Image: Instagram)
www.thebucketlistfamily.com

original

10 – Une liste de souhaits qui rend la vie plus belle

Laura Lawson se sentait seule, grosse et laide. Le 1er janvier 2013, cette Ecossaise de 23 ans a décidé de changer de vie. Elle a écrit une liste de 333 choses qu’elle voulait accomplir et en a déjà fait plus de la moitié aujourd’hui – dont «manger un insecte», «sauter en parachute» ou «se marier à Las Vegas». Sa liste l’a aidée à découvrir ce qu’elle voulait faire de sa vie, écrit-elle dans son blog. Son histoire a fait le tour du monde et a encouragé ses fans à créer leurs propres listes. Son conseil aux débutants: «Vous pouvez commencer par vous poser des objectifs faciles à atteindre. Essayez de ne pas regarder la télévision pendant une semaine et vous verrez que vous aurez subitement beaucoup de temps pour commencer à faire de nouvelles choses». (Image: Laura Lawson)
www.completingmybucketlist.co.uk

Like it? Share it!

×